Le tutorat

Etre tuteur, c’est accompagner des internes pendant leur troisième cycle d’études médicales.
Le tuteur est responsable, à terme, de 12 étudiants : 4 TCEM1, 4 TCEM2, 4 TCEM3.

Tutorat en groupe : les GEASP :

Au cours des 4 séances annuelles de GEASP (Groupe d’entrainement à l’analyse de situations professionnelles), le tuteur accompagne ses internes dans la rédaction de scripts nommés RSCA.
La somme de ces RSCA constitue le port-folio de l’interne qui représente son mémoire du DES de Médecine Générale.

Le RSCA (pour Récit de Situation Complexe Authentique) n’est pas une « observation clinique », c’est un travail de réflexion de l’interne sur une situation qu’il a personnellement vécue au cours de sa pratique professionnelle, lors d’un stage, hospitalier ou en médecine générale ambulatoire.

L’objectif pour l’interne est d’analyser la complexité de cette situation (dimensions biomédicale, psychoaffective, environnementale, éthique, administrative, médico-légale), d’identifier les problèmes ressentis et de proposer des solutions ou des stratégies de résolution qu’il pourra réutiliser ou adapter la prochaine fois qu’il y sera confronté. Le RSCA est donc un exercice réflexif d’auto-évaluation de pratique professionnelle et d’autoformation.

Le rôle du tuteur est donc d’apporter un regard critique et constructif sur les RSCA de ses internes pour les aider à développer cette réflexivité.

Tutorat individuel

Environ 4 fois dans l’année, le tuteur reçoit en entretien individuel ses tutorés.
Sa mission, suivre :
- l’évolution du Port Folio.
- la progression des internes dans leur maquette de DES (Stage hospitaliers et ambulatoires).
- L’avancement du travail de thèse.

Le tuteur a également pour charge de dépister les difficultés que peut rencontrer l’interne dans son parcours professionnel et universitaire.
Le tutorat individuel a souvent lieu à la fin des GEASP.